Vous êtes là pour être aimés

1

28 juin 2017 par lesactualiteshistoriques

Conseils totalement subjectifs aux aspirants enseignants

Après 10 ans de métiers, de fréquentations des salles des profs, alors que j’ai entendu tout et son contraire sur le métier, voici ce qui me semble essentiel :
1. Ne faites pas ce métier uniquement par amour de votre discipline!

Si vous vous dites que vous voulez être prof parce que vous aimez les maths/la physique/l’anglais/ l’histoire, ce n’est que le 1er pas d’un long cheminement professionnel….Car ce n’est pas une condition suffisante (même si elle est nécessaire)

La question est: voulez vous transmettre cette passion sans condition? Et accepterez vous de vous mettre au niveau de vos élèves ? Car ils ne deviendront pas tous Cédric Villani, Shakespeare ou Patrick Boucheron. Et c’est tant mieux.

Donc votre discipline, oui, mais pour quoi faire dans la vie de tout un chacun? Quel sens lui donnez vous dans la société? Pourquoi pensez vous que c’est important aujourd’hui pour un collégien ou un lycéen ? Si votre réponse contient le mot « niveau », vous pouvez passer votre chemin. Si elle parle de sens et de lien social, alors vous êtes sur la bonne voie !

2. Ne cherchez pas à être charismatique, soyez-vous même !

On a tous rêvé d’être Robin Williams dans le cercle de poètes disparus. Mais aucun de nous ne l’est à chaque heure de cours même si on peut avoir des fulgurances. 

Ne cherchez donc pas à reproduire un modèle. Ni celui d’un film, ni celui d’un prof qui vous a marqué. Parce que vous êtes vous, avec votre histoire d’élève, vos envies, vos passions, votre parcours personnel, votre style vestimentaire, etc… Assumez ce que vous êtes, c’est encore le meilleur moyen d’être juste et vrai et les ados sont hyper sensibles à cela. 

3. Trouvez votre autorité !
Humour noir ou potache, vouvoiement ou tutoiement, uniforme de prof ou tenue décontractée, rien de tout ça ne peut être érigé en norme professorale. 

C’est à vous de trouver la bonne distance avec les élèves, et la bonne distance, c’est celle qui vous convient, qui vous permet d’assurer vos missions. Pas celle que vos collègues ont défini pour vous. 

Il faut que cette distance soit claire pour les élèves, qu’elle soit organisée par des règles transparentes et justes. 

Mais rien ne vous empêche de les aimer et de leur faire sentir. Les émotions n’ont jamais détruit l’autorité. 

4. Ne fichez pas vos élèves, connaissez les!

    Par pitié, ne faites pas de fiches en début d’année. Vous n’êtes pas flic. Vous n’êtes pas médecin. Vous êtes enseignant. Vos élèves, vous les prenez là où ils en sont, pas là où l’école les a catalogués. 

    Observez les par contre. Faites de toute situation d’apprentissage une situation d’observation professionnelle pour mieux les connaître dans leur posture d’élève. 

    Parlez leur et écoutez les en début d’heure, en fin d’heure, dans la cour de récré, dans la queue de la cantine, en sortie scolaire…C’est ainsi que vous comprendrez le mieux ce qu’ils sont et ce dont ils ont besoin. Ne les bridez pas dans leur parole, qui doit être libre pour pouvoir ensuite été interrogée, être retravaillée, être explicitée ou recadrée.

    5. Intéressez vous à ce qui les intéresse!

    Ca ne veut pas dire qu’il faut regarder Hanouna tous les soirs ou envoyer 50 snaps par heure….Mais connaître un peu les cadres culturels, communicationnels dans lesquels ils se meuvent est nécessaire. Parce que ca dit des choses de la société dans laquelle nous vivons. Ensemble. Et en plus ca peut souvent devenir générateur de situations d’apprentissages. 

    Marc Bloch et Harry Potter ne sont pas incompatibles 🙂

    6. Retrouvez l’ado en vous!

    « Be the person you needed when you were younger ». 

    Vous avez été un adolescent, rappelez vous en et rappelez vous de vos besoins à ce moment-là. Rappelez vous la tonne de questions, d’incertitudes mais aussi d’insouciance que cela pouvait comporter. Rappelez vous surtout votre rapport au corps. Au votre. À celui des autres. 

    Souvent on devient prof soit pour réparer son rapport à l’école, soit pour rendre ce que l’école nous a donné. Dans tous les cas, nous répondons aussi à l’élève que nous avons été. Ne pas en être conscient serait absurde. 

    Ca ne veut pas dire que vos questions d’hier sont les problématiques de vos élèves mais ca vous rappellera qu’il faut  vous décentrer pour revenir au cœur de votre métier. 

    7. Prenez soin de vous!

      Enseigner épuise, au sens propre comme au sens figuré. 

      Alors n’oubliez pas avant tout de prendre soin de vous, de vous nourrir intellectuellement de choses qui vous font du bien, de cultiver votre jardin secret, de passer du temps avec des non-profs à parler d’autre chose que des élèves. 

      Et rappelez vous que dans les métiers qui touchent profondément à l’humain (la santé par exemple mais aussi la police), il y a des soutiens psychologiques. Et que c’est normal d’avoir besoin de vider son sac auprès de quelqu’un de professionnel. C’est l’inverse qui serait étonnant. 

      Donc si vous en ressentez le besoin, allez parler à quelqu’un d’extérieur à l’institution. Offrez vous ce moment. 
      Mais surtout, surtout, ôtez vous de la tête cette phrase délétère prononcée trop souvent en début d’année à ESPE :

      « Vous n’êtes pas là pour être aimé « 

      Peut être que vous n’êtes pas là pour ca mais c’est pourtant sur ce non-dit qu’une partie des choses va se jouer. Alors autant commencer à y réfléchir maintenant pour comprendre quel prof vous avez envie d’être.  

      Publicités

      Une réflexion sur “Vous êtes là pour être aimés

      1. Jronimo (marius) dit :

        Love is all💚

      Commenter ce post

      Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

      Logo WordPress.com

      Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

      Image Twitter

      Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

      Photo Facebook

      Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

      Photo Google+

      Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

      Connexion à %s

      %d blogueurs aiment cette page :