Comprendre et savoir: parole d’élève 

Poster un commentaire

18 novembre 2015 par lesactualiteshistoriques

Ce texte m’a été envoyé par une de mes élèves lundi soir. Il n’a pas été retouché. Il dit tout ce que j’entends dans mes classes de la Seconde à l’université depuis lundi. Sur les plateaux, dans les journaux, vous n’avez entendu le plus souvent que des points de vue de « vieux » et beaucoup d’affirmations. A ces gens, je voudrais dire que dans nos classes, nous avons eu des élèves avec beaucoup plus d’humilité et beaucoup plus de longueur de vue. Ce texte en est un exemple. 

J’aimerais comprendre et savoir comment on peut avoir autant de haine.
Comment on fait, face à ça, pour ne pas se cacher sous la couette et essayer de fuir la réalité, pas par peur mais par résignation, par impuissance à changer ce monde de brutes.

Comment combattre leurs fucking idéaux qui en séduisent bien trop.

Comprendre à quel point les jeunes filles de mon âge, partant au « pays du Levant » pour avoir « un fabuleux mariage », sont-elles perdues et seules pour y croire et tout quitter.

Comment les aider, ces jeunes filles et tous les jeunes perdus, désaffiliés, marginalisés sur la voie du terrorisme.

Comment est-ce possible qu’il y ait aussi des gens érudits dans les troupes de l’EI.

Comment empêcher leur terrible manipulation, leur poids sur Internet, leur emprise sur certains jeunes.

Comment adapter l’école à ces nouvelles problématiques, pour que tous les français s’y rassemblent, s’y mélangent et qu’on ne soit plus dans l’entre-soit (ou qu’on le soit moins), pour qu’elle ne reproduise pas les inégalités ou même les aggrave, pour qu’elle permette à tous les jeunes de devenir des esprits éclairés et émancipés, armés contre la manipulation des djihadistes, pour qu’elle puisse d’autant plus combattre la désaffiliation et le rejet de notre société et ses valeurs par certains.

Savoir que demander à nos politiques maintenant.

Comment faire pour qu’ils soient à la hauteur.

Savoir si la fin justifie les moyens.

Comment faire pour que des mesures complètement liberticides ne soient pas prises pour assurer une prétendue sécurité.

Comment faire pour rester unis, tout en permettant le débat et les divergences, sans tomber dans l’amalgame et le rejet.

S’il faut s’habituer à ce que des attentats de ce type arrivent, si tant est qu’on puisse s’y habituer.

Si nous sommes en guerre.

Si une vie française a plus de valeur qu’une vie syrienne.

Comment on fait pour ne pas éviter le 10e ou le 11e arrondissement si l’on va à Paris.

Savoir comment on peut résister, individuellement, collectivement.

Savoir si on peut vraiment dire qu’aller à des concerts, à des matchs, boire des verres dans des bars, c’est résister.

Comprendre comment on fait pour vivre normalement, fêter la vie et vivre d’autant plus.
Je me demande de quelle manière mettre ma pierre à l’édifice pour créer un monde plus beau, une France plus belle, plus fraternelle, plus égalitaire, plus unie.

Je me demande dans quel monde on vit, dans quel monde on vivra demain.

Publicités

Commenter ce post

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :